0 recherche image

► DANS LE RÊVE SOLAIRE ◄

Sortez des sentiers battus !
Imaginez une planète qui tienne entre vos mains.

Une planète TERRE qui s'ouvre à volonté
pour dévoiler ses secrets

C'est le support techno de notre jeu de connaissance à venir. Imaginez que vous ayez la garde de cette sphère miraculeuse. Les meilleurs des sages, de l'antiquité à nos jours, vous permettront son accès et vous accompagneront via un sommaire départagé en onze domaines de connaissances organisés selon une “ Synthèse indicative ” plus détaillée dans les pages de ce site et les liens incorporés. 

Sachant que les SAVOIRS des humains ont commencés avec leurs ARTS.

Il semble que la médecine fut la première pratique (qu'on pourrait alors qualifier d'artistique) exercée par le génie humain. D'abord les gestes instinctifs, bientôt complétés par l'identification des plantes capables de soulager les maux corporels. Notamment lors des blessures et des accouchements.

Sans doute les peintures rupestres recelaient aussi des vertus thérapeutiques, par l'effet spirituel qu'elles exerçaient sur les humains des cavernes. C'était encore de la magie et simple affaire de croyances, parfois cependant confirmées par l'effet positif obtenu. Parallèlement, l'artisanat restait la base de la survie : les instruments de chasse et de pêche, les paniers, les vêtements, l'habitat, l'organisation de la communauté, etc.

Puis tous les objets et ressources destinés à la survie ont présidés à de véritables cultes. Lorsque ces CULTES et leurs pratiques sont gravés ou peints sur la roche, commencent alors les premières images de la culture des hommes, des femmes et de leurs enfants, personne d'autre. Jusqu'à émettre des codes de traduction de la pensée par l'image simplifiée : les premiers signes qui ont générés les alphabets. 

Chauvet_lion_panel

Les Lions des cavernes (-310 siècles)

Quand on pense que les humains sont issus de l'évolution naturelle et qu'il a fallut plusieurs centaines de milliers d'années pour qu'il s'affine et aiguise sa culture jusqu'à pouvoir aujourd'hui communiquer par internet, il y a de quoi avoir le vertige. Un vrai roman fleuve, une légende épique, un conte pour adulte, un film en quatre dimensions superbement mis en scène par ... Lui-même ... ! Reste à affronter la vraie réalité grégaire et plus prosaïque : il doit tout à la nature qui lui offre son cadre de vie. Si l'on considère bien le temps qu'il a fallut pour en arriver là nous devons tranquillement nous installer pour un moment et bien considérer où tout cela nous mène. L'accélération de l'histoire n'est pas une fatalité. C'est un phénomène induit par la surpopulation qui pointe à l'horizon de l'an 50 de l'ère planétaire (2050). Aujourd'hui même il est grand temps de se calmer, surtout en ce qui concerne cette sacro sainte expansion devenue le seul credo des économistes à courte vue.

Le Théorème de Pythagore

Né dans la seconde moitié du VIe siècle avant JC en Grèce dans l'île de Samos en Ionie, Pythagore, voyagea dans toute la méditerranée. Contemporain de Lao-Tseu, Bouddha et Zarathoustra, il créa une école de mathématique et de philosophie :
« Tout est sensible ! »  L'harmonique pythagoricienne : « Toute chose est nombre. »  La science politique avec les mathématiciens et les acousticiens « Ceux qui savent et ceux qui écoutent.» 

pythagore

Prophétique aussi ! : « à la matière même, un verbe est attaché. » voir la techno ! ;-)
Pythagore était un savant éclairé, un mathématicien, un médecin, un philosophe, un musicien et un poète.

Être porteur du système décimal ...

Depuis leur origine, les vertébrés sont construits sur le modèle du pentacle que l'on retrouve notamment dans les extrémités de ses membres, nageoires, ailes et pattes, bras et jambes ... Ce qui induit directement la décade sacrée et la Tétraktys de Pythagore [ 5 + 5 = 10 = 1 + 2 + 3 + 4 ]
ainsi que le fameux Nombre d'or issu de la célèbre formule mathématique : (\/¯5 + 1) / 2 = 1,61803398874... qui à la Renaissance donnera la célèbre "section dorée " ou "divine proportion" ~ 8/5 ~ 13/8 ...

Illustration pentacle

LE STRUCTURALISME

« Il n'est pas d'ouvrage
plus humain que "Tristes tropiques", où l'auteur renoue avec la vieille tradition du voyage philosophique et où l'on comprend que sa passion pour les peuplades primitives est une sorte de quête de la naissance de l'humanité. Le secret de l'immense audience de Claude Lévi-Strauss, en France et à l'étranger, comme auprès de toute une jeunesse de diverses disciplines, c'est de réaliser une œuvre rigoureuse, strictement scientifique, de réfléchir en même temps sur cette œuvre d'en scruter la méthode, de dégager la philosophie qui s'y incarne ... 

Claude Leve Strauss

...  et de demeurer avec tout cela une sorte de Rousseau, misanthrope et ami des hommes, qui rêve parfois de réconcilier l'Orient et l'Occident en complétant un marxisme qui affranchirait l'homme de ses chaînes économiques par un bouddhisme qui le libérerait de ses chaînes spirituelles.

Ce qui montre sans doute que l'homme est un animal plus résistant qu'il ne semble, que ni lui ni Dieu ne sont complètement morts et qu'une forme d'humanisme survivra, celle qui saura sans cesse approfondir la recherche du sens.»

Texte de Jean Lacroix
Philosophe du XXe siècle

    
  UN CHOIX CRUCIAL DE SOCIÉTÉ  
 PLANÉTAIRE
   
    

Pour la nouvelle année c'est bien Jean Paul Sartre qui m'enrhume. Pour lui, nous sommes condamnés à être libre et c'est mauvaise foi que ne pas utiliser cette liberté pour nous exprimer !

En somme, c'est un précurseur du courant "New age". Ce mouvement s'est engouffré dans cette faille philosophique (et donc métaphysique) de l"en-soi". Permettant toutes les élucubrations possibles à propos d'un non-dit qui reste à définir pour chacun, selon ses propres critères : le "pour-soi". Laissant place à toutes dérives sociétales.

Finalement je me retrouve mieux avec Albert Camus qui constate l'absurdité de l'existence et propose de lutter contre cette sorte de laisser aller de la pensée fataliste en se révoltant. C'est plus chaleureux. Le rhume s'estompe et fait place à l'action salvatrice ...

Et Camus d'écrire : « La fin justifie les moyens ? Cela est possible. Mais qui justifie la fin ? À cette question, que la pensée historique laisse pendante, la révolte répond : les moyens ». Et actuellement nous avons les moyens de faire de notre monde terrestre, un paradis où il fait bon vivre (pour tous). Il semble que ce soit le choix du siècle :

► D'une part le sempiternel à-peu-près qui finalement
ne correspond pas du tout à la logique historique
depuis que l'humain a pris conscience de lui-même ...

► D'autre part l'édification d'une société planétaire
harmonieuse où chacun reconnait l'avantage du partage
des richesses matérielles et spirituelles. 

Oui la vie telle qu'on la connait est passagère, comme une fleur
de printemps qui nait, s'épanouit et se fane avant de passer le cap
vers autre chose qui dans l'absolu, à mon avis, reste individuel :
un absolu unique pour chaque être. 

► voir Karma: page histoire/géographie

Mais la société humaine est plus importante que chacun de ses individus. C'est pourquoi il est relativement urgent de bien s'organiser maintenant que la planète sature. Fatalement il apparait tout à fait logique qu'il se passe quelque-chose de très important prochainement, sans aucun doute avant 2020. Et ce nouveau paradigme sera politique, économique et social.  

Il demeure tout à fait dangereux que l'humain accepte la robotisation de son existence, via notamment l'implantation obligatoire d'une puce informatique. Va pour la routine confortable, sans seulement attenter aux aventures individuelles. Et contrairement à ce que certains semblent croire, l'ONU* n'est pas du tout axée là dessus, contrairement au NOM** qui est une organisation d'ordre commercial et financier. En fait les deux doivent se synchroniser et s'entendre sur le respect et la liberté de chaque personne.

Bien sûr on peut arguer sur le pouvoir réel de l'ONU qui ne serait que diplomatique face à la haute finance du NOM ... Mais c'est oublier non pas les forces de dissuasion et autres armes de destruction massives [qui sont tout de même bien réelles] mais la simple morale primaire, lovée au sein de notre être profond. Selon cette pure logique tout à fait rationnelle, c'est aux noms des régions réunies que s'accomplira quasi naturellement un ordre mondial, car c'est un besoin correspondant à l'évolution de la société devenue planétaire. La théorie du complot reste une spéculation monomaniaque : chacun complote pour ses propres intérêts, même à l'intérieur des sociétés secrètes. 

* ONU : organisation des nations unies depuis 1945
** NOM
:
nouvel ordre mondial annoncé depuis le 19e siècle

AGE d'OR 1,23



iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
POUVOIRS et JUSTICE MONDIALE

Le chef, le Chaman et le Marchand

C'est l'humain qui a édicté ses propres traditions et lois pour mieux vivre en société. D'abord il y a le Chef, le plus fort et le plus beau qui dicte sa loi à la tribu. C'est l'humain alpha comme il y a le loup alpha ... Puis vient le Chaman, souvent le plus intelligent, qui oriente la tribu vers sa pérénité et son salut en sachant relier les indices de la nature. L'origine des religions réside en l'humain depuis la nuit des temps ... La religion est d'abord une affaire sociale qui relie le Chaman/sorcier/prêtre au Chef/roi/président afin d'encadrer le peuple ... C'est là le côté positif ...

Puis vient le marchand qui approvisionne la société et dont le pouvoir reste occulté sous le contrôle des deux pouvoirs précédents ... Ce qui se passe actuellement
► surtout depuis l'avènement de la démocratie qui a considérablement affaibli le pouvoir du Chef et du Chaman ◄ ressemble de plus en plus à une dictature du marché par l'argent roi, voire devenu Dieu ... C'est bien sûr ici le côté négatif ...

Pas de perfides manipulations en vue, seulement des âmes déboussolées qui en viennent à accuser les autres de leur impuissance à prendre leur destin en main. Alors les camps se forment autour de l'éternelle bataille entre ceux qui savent mieux que les autres faire des promesses ... On appelle ça couramment faire de la politique ! ...

Pour reprendre le contrôle du marché il faudrait maintenant un pouvoir fort ► une gouvernance mondiale, une autorité ◄ constituée de personnes fiables, connues pour leur intégrité et compétences - placé sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies réformée qui puisse dicter sa loi aux marchands. Après peut-être on pourra vraiment envisager une véritable démocratie basée sur la méritocratie (La méritocratie apparait comme ce qui a été vécu à partir des diverses expérience de la vie ... Les diplômes ou les médailles ne sont qu'accessoires)

Pour la régionalisation du monde
afin de préserver les coutumes ancestrales,

avec assemblée de villages puis de villes

pour aboutir à une AR - assemblée régionale -

Sous la protection du GM - gouvernance mondiale -
chargé de faire respecter
ces trois choses essentielles : 


1 - les droits de l'humanité

2 - la répartition des richesses

3 - la protection des populations  

Carr+® de W